Nous avons rencontré Paul Lapierre, jeune comédien qui a remporté le prix du jury du Film Festival Nikon avec sa première réalisation: le court métrage « Je suis prête »

Paul-Lapierre-amalgame

AM. Peux tu te présenter, nous parler de ton métier de comédien?

PL. J’ai toujours rêvé d’être comédien. Non, c’est pas vrai 🙂 J’ai fait un peu de fac de droit avant de me rendre compte que j’avais impérativement besoin de créativité. Et c’est tombé sur la comédie parce que j’habitais pas loin du Cours Florent. A quoi ça tient une vie 🙂

A la sortie des cours j’ai créé ma compagnie théâtrale (Le Chœur) avec laquelle j’ai monté plusieurs pièces d’auteurs contemporains (Fabrice Melquiot, Murielle Magellan, Hanokh Levin). J’ai donc eu quelques années très théâtrales, avec festivals d’Avignon, représentations à Paris, tournées, et depuis 2 ans je fais un peu moins de théâtre pour tourner un peu plus : des courts métrages, des pubs, des séries.

AM. Comment es tu venu à la réalisation et au court-métrage Nikon « Je suis prête« ?

PL. A la base de ce court métrage il y a un collectif de 9 comédiens, le Collectif CLAP, créé il y a bientôt deux ans. On organise régulièrement des ateliers avec des réalisateurs et des directeurs de casting, et il y a quelques mois on s’est dit qu’il fallait tenter d’écrire ensemble.

On est tombés sur le Festival Nikon qui propose depuis 3 ans le challenge suivant : réaliser un court de 140 secondes maximum sur un thème donné, cette année c’était « Je suis fan ». J’ai pitché mon idée, et comme j’étais convaincu qu’il fallait le réaliser d’une certaine façon je me suis transformé pour la première fois en réalisateur. Je vous la fais courte mais à la base on devait tourner ça à l’arrache entre nous, et au final je me suis retrouvé avec une équipe technique complète : chef opérateur, assistant, électros, monteuse, maquilleuse, deux décors différents, une vingtaine de figurants et une journée pour tourner tout ça. Résultat sur les 534 films proposés cette année, on finit dans les 50 premiers, puis les 10, et enfin on remporte le prix du Jury qu’on est allés chercher au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand. Pas mal 🙂

AM. « Je suis prête » est diffusé en première partie dans tous les MK2 de Paris durant 2 semaines, vas-tu continuer à le faire vivre après ça?

PL. Alors ça c’est magnifique, le film va être diffusé en tout plus de 4000 fois dans les MK2 ! Et pour sa vie d’après il y a déjà quelques sélections dans d’autres festivals (Festival International des Très courts, Festival Fenêtres sur cour d’Avignon). Je suis vraiment curieux de voir comment ce film qui a été formaté pour les règles du concours Nikon sera reçu hors contexte !

AM. As-tu d’autres projets à venir?

PL. Une mini-série que j’ai écrite et dont j’ai tourné le pilote récemment et dans laquelle je me suis donné les deux rôles principaux (je vais me gêner tiens !). En co-scénariste en cours une série pour des meufs, et une web-série qui s’appelle JP-Unlimited et qui devrait sortir tout bientôt. En tant que comédien j’ai tourné dernièrement dans la saison 2 de Platane d’Éric Judor, pour la suite, on verra.

AM. Où peut-on te trouver à l’heure de l’apéro ?

PL. Chez toi ?

AM. Si tu pouvais te téléporter, où serais-tu là tout de suite ?!

PL. Dans mon lit (pas parce que je suis une feignasse d’intermittent, mais parce qu’il est 3h00 du mat)

AM. Quel est le morceau qui t’inspire? et le plus inavouable ?

PL. Avant un casting je me mets à la gratte et je me chante un petit « Don’t stop me now » de Queen pour me mettre en jambe. Je sais pas si tu connais mais je pense que ça peut faire un carton ce groupe. Mais je ne peux pas vous donner le titre de mon morceau inavouable, sinon vous allez l’avoir dans la tête pendant 1 mois. Bon après, si vous aimez le risque, il se trouve que j’ai co-scénarisé un autre court métrage pour le concours Nikon justement basé sur cette chanson : http://www.festivalnikon.fr/videos/view/id/2373 cliquez à vos risques et périls ! J’ai aussi fait la B.O du film, et à ce jour, soit 4 mois après, j’ai toujours cette putain de mélodie qui revient…

AM. Quelle est ta dernière folie ?

PL. Faire un gosse. Ah non ! Pire : j’ai mangé un McFlurry Kit-Kat Ball chocolat avant hier, j’avoue.

AM. Enfin peux-tu nous croquer ton autoportrait ?

Paul Lapierre – Plan de détail œil droit – 3.30AM

paul-dessin-amalgame

 ♦♦♦
Suivez-nous !
FACEBOOK
 // TWITTER // INSTAGRAM
♦♦♦

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...