smores-amalgame-mag

Attention c’est péché. Mais quand j’ai vu cette recette dans le livre adoré « New York, Les recettes cultes » de Marc Grossman et qu’en plus j’ai appris que ce petit sandwich était le quatre heure (voir le 10h, le 14h, le 18h, le 23h) préféré d’Elvis le chanteur, il ne m’en pas fallu plus pour avoir envie d’essayer. Absolument. Une sorte de pèlerinage culinaire, oui.

Et puis pour faire des s’mores, rien de plus simple, il y a 3 ingrédients : marshmallow, Graham Crackers (biscuit tradi américain) et chocolat. Pour ma part, j’ai remplacé les crackers par des petits beurres maison bien de chez nous. Tu peux aussi tout faire avec des produits achetés dans le commerce, mais c’est tellement plus cool de faire les marshmallow soi-même…

▲▲▲

Pour les marshmallow : 10 cuil. à soupe de sucre glace – 6 cuil. à soupe de Maïzena – 36g de gélatine – 24cl d’eau – 450g de sucre blanc – 175g de sirop de sucre (Canadou c’est bon) – 2 blancs d’oeufs – 1 gousse de vanille ou autre parfum (fleur d’oranger, citron…)

Pour les petits beurres : 250 g de farine – 60g de sucre roux – 60 gr de sucre blanc – 1 cuil. à café de fleur de sel – 120g de beurre froid coupé en dés – 1 oeuf – 1 jaune d’oeuf

+ quelques barres de chocolat noir pâtissier et une bonne ordonnance du médecin, rapport à la santé de tes artères.

▲▲▲

Commencer par les marshmallow. Mélanger le sucre glace et la Maïzena. Huilez un plat à gratin avec un pinceau et tamiser sur le fond et les cotés les 3/4 du mélange sucre-Maïzena. Il faut faire une couche d’environ 1cm.

Faire ramollir la gélatine dans la moitié de l’eau (12cl). Dans une casserole, porter à forte ébullition le reste de l’eau et le sirop de sucre. Quand ça bout, baisser le feu et poursuivre la réduction pendant 15min à petite ébullition (feu moyen). Éteindre le feu et incorporer la gélatine. Laisser au chaud.

s'mores 1bis

Monter les blanc en neige bien ferme.

Incorporer le parfum choisi au mélange eau-sucre-gélatine et battre le tout au batteur électrique jusqu’à ce qu’il blanchisse et double de volume. Mais attention ! C’est la partie un peu délicate de la recette. Pour ne pas se foirer (comme moi la 1ère fois), il ne faut pas battre trop longtemps.
Le mélange doit être blanc, épais mais pas trop solide non plus sinon ça veut dire que la gélatine a commencé à fixer. Les blancs deviendront alors trop dur à incorporer et la préparation impossible à « mouler ».

Ajouter les blancs et continuer de battre à petite vitesse. Quand c’est homogène, verser dans le moule et recouvrir avec le reste du sucre et de la Maïzena tamisés.

Et c’est fini. On laisse ensuite reposer au moins 2 heures. Le temps de préparer les petits beurres et de s’écouter quelques bons sons de circonstance.

▲▲▲

On passe aux petits beurres. Préchauffer le four à 180°. Mélanger farine, sucres et sel ensemble. Ajouter les dés de beurre et mélanger du bout des doigts pour obtenir un sable fin. Creuser un puits et ajouter l’œuf + le jaune. Incorporer jusqu’à l’obtention d’une jolie boule de pâte.

Étaler la pâte sur environ 1/2cm d’épaisseur et découper des biscuits de la taille d’un petit beurre.

Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 6 minutes de cuisson en surveillant régulièrement. Quand les biscuits sont bien dorés, sortir du four et laisser reposer sur une grille.

Démouler la pâte à marshmallow et découper en morceaux de la taille d’1 biscuit.
Pour ma part, je n’ai pas utilisé la totalité de cette pâte pour faire des s’mores (de même, je n’ai pas utilisé la totalité des biscuits pour ça). Du coup on peut aussi faire des morceaux plus petits ou découper la pâte à l’emporte pièce pour avoir des petits marshmallow rigolos.

s'mors 2

Enfin, la partie la plus fun de l’histoire : fabriquer les s’mores !
Mettre le four sur position grill et déposer sur un petit beurre des morceaux de chocolat pas trop épais (redécoupés au couteau). Ajouter un gros marshmallow et passer au four 1 minute le temps que le marshmallow caramélise et que le chocolat fonde.

Quand tout ça sent bon, sortir du four et finir le sandwich avec un autre biscuit. Si on veut une version un peu plus light, on peut aussi faire un toast et laisser tomber le deuxième biscuit. Mais est-ce vraiment le but?

Rock’n’roll!

 s'mores 3

 

♦♦♦
Suivez-nous !
FACEBOOK
 // TWITTER // INSTAGRAM
♦♦♦

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...