Panettone et moi on s’est rencontré en décembre 91, au hasard d’une vente flash spécial Noël au carouf du coin. Tout de suite, ça a été le coup de foudre. Ses arômes d’orange et de citron, ses raisins secs et ses fruits confits ont su faire chavirer le cœur de la personne du troisième age qui sommeillait en moi. Depuis on ne se quitte plus.

Seulement l’amour, le vrai, ça ne marche que dans les deux sens alors après tant d’années passées à me rendre heureuse, voilà la plus belle preuve de mes sentiments. Une recette nature, affranchie de tout arôme artificiel, conservateur chelou ou pire encore de cette catin d’huile de palme.
La recette de l’amour en quelque sorte.

 

Pour 12 panettones format pocket

500g de farine – 80g de sucre en poudre – 1 sachet de sucre vanille – 15g de levure fraiche – 10cl de lait tiède – 4 jaunes d’œuf – 125g de beurre mou, coupé en cubes – 1 orange – 1 citron – 75 g de fruits confits – 75g de raisins sec (perso j’ai fait un mix raisins secs & abricots secs) – 2 cuil. à soupe d’amaretto – sel – 12 caissettes à muffin

 

Délayer complètement la levure dans le lait tiède. Dans un saladier, mélanger farine, sucre et sel. Faire un puits au centre. Ajouter les jaunes d’œuf et le beurre, mélanger légèrement. Ajouter petit à petit le lait et la levure tout en ramenant progressivement la farine au centre. Pour ma part, je fais ça avec une fourchette tant que le mélange au centre est encore assez liquide. Quand la pâte devient trop dense,  j’incorpore la farine directement à la main. Tout ça peut aussi se faire avec un robot évidemment.

Quand la pâte est formée et bien homogène, la pétrir sur un plan de travail pendant au moins 5 vraies minutes. Garder le paquet de farine à proximité en cas de besoin…

La pâte doit être brillante et bien souple. La remettre dans le saladier, couvrir avec un torchon propre et laisser lever 2h. Ouais, je sais c’est un peu pénible ce concept d’attente…mais en même temps, ça laisse le temps de se lancer dans une forêt noire.

Pendant que la pâte lève, s’occuper du reste : couper les fruits confits (et les abricots) en petits cubes, râper le zeste de l’orange et du citron et regrouper le tout dans un petit saladier. Dans un bol faire mariner les raisins dans l’amaretto + 2 cuillères à soupe d’eau chaude.

A la fin des 2h, bien égoutter les raisins, les mélanger aux autres fruits et fariner cette garniture avec 1 cuil. à soupe de farine (ou plus si nécessaire). L’idée étant d’absorber le maximum d’humidité.

Mettre la pâte sur le plan de travail et incorporer la garniture en pétrissant bien.

Diviser en 12 petites boules (environ 100gr), les mettre dans les caissettes puis dans les moules à muffin ou directement dans des moules à muffin en silicone, ou dans un moule à soufflet ou un moule à brioche ou même dans un moule à cake. Bref, on est plutôt libre sur ce point.

Laisser encore lever 1 heure.

À 10min de la fin, faire préchauffer le four à 190°, badigeonner les panettones avec un mélange lait/sucre (15cl de lait+une cuillère à soupe de sucre) et enfourner pour 10 min de cuisson à chaleur tournante. Une fois ce temps écoulé, baisser le four à 150° et faire encore chauffer 25min. Pour un seul gros gâteau, compter 10 min de cuisson supplémentaires. Les panettones doivent être bien dorés mais il faut faire attention de ne pas trop les cuire non plus. En fait, ce qui est bon dans le panettone c’est quand le cœur est vraiment fondant, voir presque encore un peu cru.

Une fois la cuisson terminée, les panettones se conservent dans un torchon propre au moins 5 jours. Ils durciront forcement de plus en plus au fil du temps. Dans ce cas, la solution pour leur redonner un petit coup de fouet c’est de les couper en 2 et de les toaster quelques minutes sous le grill (bien chaud) du four. Et là, avec un peu de miel pour le petit dej, je n’ai pas peur de le dire, c’est top moumoute.

Love U Panettou

 

 ♦♦♦
Suivez-nous !
FACEBOOK
 // TWITTER // INSTAGRAM
♦♦♦

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...