Sailor Roman est illustrateur et tatoueur. Il vient d’ouvrir un super petit atelier de tatouage dans le 11ème rue de la Folie Méricourt. Spécialisé dans les tatouages marins, vous découvrirez son « cadeau » à la fin de l’interview: un dessin inédit!

romain foucherAM. Peux-tu te présenter et nous parler de l’ouverture de ton salon à Paris?
SR. Je m’appelle Sailor Roman. Je suis Illustrateur et tatoueur. Je suis spécialisé dans les tatouages de marins et de voyageurs. J’ai grandi entre Saint-Malo en Bretagne et la Basse-Normandie, toujours à coté de la mer. Je travaille le dessin depuis mon enfance et après plusieurs expériences artistiques différentes, j’en suis venu à apprendre à tatouer. Au début de cette année, j’ai ouvert, à Paris, un petit atelier de tatouage consacré aux tatouages de marin et tatouages de voyageurs. Un salon comme une célébration d’un mode de vie tourné vers l’aventure et la curiosité que le monde engendre.

AM. Est-ce le dessin qui donne envie de multiplier les supports et donc de se mettre au tatouage ou plutôt un intérêt pour le tatouage qui pousse à dessiner et à développer son univers?
SR. Je ne suis pas certain de connaitre la réponse à cette question. Je peux seulement te dire que, dans mon cas, c’est la passion de l’image et de l’art qui me pousse à expérimenter différents supports. L’art est une obsession merveilleuse qui lorsqu’elle te prend ne te lâche plus. J’ai fait mes premiers dessins par plaisir lorsque j’avais 5 ans. 25 ans plus tard, je ne conçois pas une semaine sans dessiner.

AM. Tu n’as aucun tatouage apparent c’est plutôt surprenant, peux tu nous expliquer ce choix?
SR. C’est vrai! J’ai peu de tatouages, aucun n’est apparent. C’est une démarche personnelle comme c’est le cas pour la majorité de mes clients. J’aime à penser que chacun de mes tatouages est une médaille pour une aventure que j’ai vécu.
J’avoue ne pas sentir l’obligation de les partager avec les gens que je rencontre.

AM. Si à 20 ans on t’avait dit que tu serais tatoueur aujourd’hui, tu l’aurais cru?
SR. Non, et tant mieux. C’est surement ce genre de changement de cap qui rend la vie intéressante. Cela ne fait que me conforter dans le fait que je préfère la vie quand je ne peux la prévoir.

AM. Avec l’ouverture de ce salon, qu’est ce qu’on peut te souhaiter maintenant?
SR. Des voyages un peu partout sur la planète pour continuer d’engranger de l’inspiration et tatouer des gens sur toute la planète.

AM. Après une journée de boulot, où peut-on te trouver à l’heure de l’apéro?
SR. Il est difficile d’aimer autant la mer sans aimer le rhum, alors quand je finis ma journée de travail, je file pas loin de mon salon au Tiki Lounge rue de la fontaine au roy pour m’offrir un Mai tai ou une caipirinha.

AM. Si tu pouvais te téléporter, tu serais où là, tout de suite?
SR. 
Dans l’ordre de mes envies: 1. Alaska dans l’archipel des Aléoutiennes pour y découvrir une nature très préservée // 2. au Brésil car c’est le pays qui jusqu’ici me résiste et que je rêve de visiter // 3. sur un bateau vers le nord de Borneo pour aller plonger.

AM. Quelle chanson ou artiste t’inspires pour créer?
SR. « Wanderlust kings » par gogol bordello
« Planète Caravane » de Black Sabbath
« rêverie » par Chittibabu

AM. Quelle est ta dernière folie?
SR. Me marier sur un coup de tête avec une femme formidable.

AM. Enfin, peux tu nous faire un dessin?

SailorRoman-Amalgame

illustrations // Sailor Roman

 

♦♦♦
Suivez-nous !
FACEBOOK
 // TWITTER // INSTAGRAM
♦♦♦

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...