fraisier vite fait amalgame 2014

… enfin « vite fait », il faut quand même réaliser deux  trois petites choses avant de se la raconter « ça vous plait ?… ». Mais rien de bien compliqué non plus, heureusement. En fait, le plus important dans le fraisier c’est de le déguster bien frais. Et donc d’avoir la patience de le laisser poireauter quelque temps au frigo. Et de choisir des bonnes fraises. Et de guetter le soleil.
A part ça, ça roule.

 

fraise

▲▲▲

la génoise

6 œufs – 150 g de sucre – 200 g de beurre fondu – 100 g de farine – 1/2 sachet de levure – 60 g d’amandes entières mondées  -1 bouquet de basilic

la crème aux fraises
100g de mascarpone – 150g de fromage blanc – 1 briquette de crème fleurette – le jus d’un demi jus de citron vert – 50g de sucre glace – 500g de fraises

▲▲▲

 

Commencer par la génoise.
Préchauffer le four à 180°. Préparer un jus de basilic en passant les feuilles d’un bouquet en mixer plongeant et en le filtrant ensuite pour ne garder que le liquide. Si on a une centrifugeuse c’est encore mieux bien sur, mais sinon cette technique ne marche pas trop mal…
Ensuite, monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Dans un autre récipient, blanchir les jaunes avec le sucre. Quand le mélange a doublé de volume, ajouter le beurre fondu refroidi, la farine, la levure ainsi que les amandes fraichement moulues et le jus de basilic. Incorporer ensuite délicatement les blancs. Verser la pâte à gâteau dans un moule sur environ 2 à 3 cm d’épaisseur. Une fois cuit, démouler sur une grille et réserver.

fraiz 2

Pendant le que biscuit refroidit tranquillou, commencer à préparer la crème. Verser la crème fleurette très très fraiche dans un bol (en inox de préférence) et monter en chantilly. Dans un autre saladier, fouetter le mascarpone avec le sucre glace pour bien l’aérer, ajouter le jus de citron et la fromage blanc, mélanger délicatement. Ajouter enfin la chantilly.

Quand le biscuit est refroidi, à l’aide d’une assiette ou d’un saladier retourné dessous, découper bien proprement le gâteau afin d’obtenir des bords nets.
C’est un peu le moment création. Si on veut faire un fraisier carré, en petits ronds individuel ou en forme de poney, c’est maintenant que ça se passe.

Ne pas hésiter à réduire le biscuit dans l’épaisseur si besoin.

fraiz 3

Cercler ensuite le gâteau à l’aide de papier sulfurisé  (si on n’a pas de moule à charnière adapté) et monter le fraisier : coller d’abord des demies fraises coupées dans la hauteur sur les bords, remplir ensuite le centre de gros morceaux de fraises coupées grossièrement et presser un peu pour que le jus imbibe le gâteau. Enfin, recouvrir complètement de crème chantilly.

Laisser prendre au frais au moins 2 heures.

Au moment de servi, décercler et râper le zeste d’un citron vert dessus pour la déco.

Et au goûter !

 

fraiz 5

▲▲▲

fraiz 6

 

♦♦♦

SOUNDCLOUD // FACEBOOK // TWITTER // INSTAGRAM // PINTEREST

♦♦♦

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...